19 juin 2011

Auras tome 1 - le supplément d'âme de Jean Laudic


Auras tome 1 - le supplément d'âme

 

Voici ma dernière contribution à « Masse Critique » via les Editions Viatao (Merci aux deux.. !)

C’est un premier roman d’un auteur français, premier tome d’une trilogie présentée comme « thriller ésotérique ».

Incarnation : « Action par laquelle l’esprit se revêt de chair ».

Jean Laudic part de l’hypothèse que certaines âmes prédestinées, issues d’incarnations initiales, courant sur les fils de vie de réincarnations successives, aboutissent à un statut ultime particulier.
Cette finalité est le point d’orgue original et étonnant d’ « Auras ».
Je me garderai bien ici d’en dévoiler davantage. Même si l’intrigue, quoique linéaire mais complexe pourrait me permettre d’en laisser entrevoir plus.
Sinon qu’à chaque étape, conscients ou pas de leurs vies déjà écoulées, les personnages parcourant le récit, possèdent une aura en hiérarchie ascendante de couleurs différentes.

Ame : « Principe immatériel et immortel qui subsisterait après la mort ».

Mon esprit cartésien me pousse à nier son existence. Mais, quelque part, pourtant, il doit bien subsister hors corps une part de notre esprit quelque part… ? Histoire de perdurer à minima au-delà de la pourriture ou de la cendre. Alors, pourquoi ne pas tenter d’en savoir/comprendre plus via « Auras » annoncé comme un thriller ésotérique.. ? D’autant que l’alléchante 4 de couv met aussi le feu aux poudres : « Et si l’Eglise s’était trompée sur la nature de l’âme.. ? ». Mais l’auteur dixit une ITW sise sur Babelio affirme avoir brasser à sa convenance différentes influences ésotériques. Nous sommes bien donc en terrain romanesque et non au sein d’un documentaire.

Réincarnation : « Série d’incarnations., de migrations successives de la même âme dans des corps différents ».

Et Jean Laudric va nous faire vivre quelques uns des flashs mémoriels qui surgissent de vies éteintes dans le présent de certains personnages qui ne les ont jamais vécu. Laudic s’attache et réussit à concrétiser l’aspect chevauchement des personnalités qui en découle. C’est une des grandes réussites du roman

A tout cela se greffe entre factions opposées une lutte intestine, âpre et violente, où la survie des corps compte moins que celle des âmes. Le lecteur est promené au sein d’un complot, qui dévoilera peu à peu ses raisons, où les meurtres font place nette devant le destin offert à quelques uns.

« Auras » est un thriller, manichéen assez efficace. Si Jean Laudic possède une qualité d’évidence, qui est en fait sa marque de fabrique, celle de nous proposer avec ce premier un page-turner diablement bien tourné, qui fonce à cent à l’heure, qui augure bien des suites à venir. Chacun des 74 chapitres se termine par un coup de théâtre d’importance qui intrigue et force à aller plus avant dans l’intrigue.
Le style de l’auteur est basé sur une superposition de dialogues qui ajoute à une lecture particulièrement aisée.

Rendez-vous au prochain tome.. !

 

 

Posté par Zedlep à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Auras tome 1 - le supplément d'âme de Jean Laudic

Nouveau commentaire